Quand l’attente en vaut la peine

Être en couple, c’est ce que recherchent la plupart des humains de notre planète. Dès notre plus jeune âge, on est entouré de couples et on commence déjà à croire qu’être à deux, c’est la norme. Homme-femme, homme-homme, femme-femme, peu importe le sexe des deux amoureux, le couple, c’est la base de la vie adulte.

L’amour et la relation de couple sont la genèse de bon nombre de romans et de films. Le ou la célibataire y est alors dépeint comme une pauvre âme perdue en quête de l’inaccessible amour. Le bon vieux cliché de la folle aux chats ou de l’indomptable célibataire-accro-à-la-porno y est toujours aussi présent.

Pour quitter le célibat et rejoindre le merveilleux monde des couples (lol), plusieurs sont prêts à tout. Tandis que certains se lancent dans les bras de la première personne leur démontrant un peu d’attention, d’autres provoqueront le destin pour que celui-ci agisse plus rapidement. Et lorsqu’un prétendant potable se pointe enfin le bout du nez, ces célibataires préfèrent cacher leurs émotions afin d’éviter toutes confrontations menant à la séparation.

Pour éviter de finir seuls, pour éviter d’avoir de la peine, plusieurs s’ignorent et font passer leurs rêves et leurs désirs derrière ceux de leur douce moitié. Parce qu’on vend la vie de couple comme la chose la plus gratifiante et la plus facile du monde, il peut être tentant de vouloir quitter le célibat le plus rapidement possible.

La vérité, c’est qu’être en couple, c’est tout sauf facile. C’est déjà difficile d’apprendre à se connaître et à se gérer. Quand il faut coordonner ça avec la découverte et l’acceptation de l’autre, c’est là que ça se complique. La relation de couple, c’est une longue danse où il faut apprendre à guider, à se laisser guider et à accepter les faux pas de son partenaire.

Être en couple, c’est être capable de s’affirmer tout en respectant les choix de l’autre. C’est de continuer à grandir sans s’oublier et écouter sa petite voix intérieure. Quand tu réussis à trouver LA bonne personne, tous les efforts investis en valent vraiment la peine.

J’ai toujours de la peine quand je vois des couples se séparer quelques mois après leur mariage ou après avoir eu un enfant. Je me demande toujours s’ils ont pris le temps d’écouter leur petite voix intérieure ou si la peur de tout perdre leur a poussé à se taire.

Bon, je sais que j’ai peut-être l’air de jouer à la conseillère matrimoniale. Je veux juste vous partager ma vision du couple, essayer de briser la conception que plusieurs peuvent avoir. Le couple peut être l’expérience la plus enrichissante qui soit. Il faut toutefois s’assurer d’être avec la bonne personne. Mieux vaut attendre 2, 5, 10 ou 20 ans que d’être avec la mauvaise personne.

Je salue tous ceux qui choisissent de vivre fièrement leur célibat. Qui continuent de répondre fièrement à leurs matantes lors de la fatidique question des soupers de Noël : « pis, pas encore de p’tit chum / p’tites blonde? ».

Prendre son temps pour trouver la bonne personne, c’est pas mal plus important que d’être en couple, han?

Sans rancune, Hollywood. Bravo pour tes films!

Chloé

One Reply to “Quand l’attente en vaut la peine”

  1. #singlebutstrong

Les commentaires sont clos.