La beauté de la vie

S’il y a bien une chose qui me fait capoter dans la vie, c’est l’avenir. Le futur, le destin, le karma ou le whatever qu’on appelle ça, je le comprends juste pas.

Je veux dire, on passe notre temps à planifier et à prendre des décisions, mais on sait jamais si ça en vaut la peine, parce qu’on va peut-être se faire happer par un bus demain matin. Bon ok, je me calme. Quoi qu’il en soit, la vie est un énorme jeu de loterie où les chances de chacun ne sont jamais égales. Tandis que certains naissent avec un petit pain chaud dans la bouche, d’autres devront constamment se battre pour un petit bout de pain sec.

Les plus chanceux vivront une longue vie heureuse (ou une courte vie malheureuse, selon les cas). Au bout de cette vie, que reste-t-il pour en évaluer sa valeur? Comment se rappellera-t-on de la vie d’un autre quidam ayant profité de notre planète? En se souvenant de ses actions, de ses paroles et de ses choix.

Parce qu’oh que oui monsieur, nos choix régissent en grande partie notre vie. Eh oui, grande révélation. Contrairement aux marionnettes, personne en haut de nous ne tire les ficelles. On est les seuls grands créateurs de nos bonheurs et de nos malheurs.

via GIPHY

On a déjà tous entendu quelqu’un nous « oui, mais, je n’avais pas le choix ». Bullshit. On a toujours le choix. Le choix de dire oui, de dire non, de foncer ou d’abandonner, c’est tout simplement le nôtre.

Je sais, je sais, c’est plutôt plate de se faire dire ça. T’aurais sûrement voulu que je te dise que notre vie est écrite dans un grand livre merveilleux rangé dans le fond d’une armoire menant à un monde magique, mais je ne suis pas en train de t’écrire un conte pour enfants. Je suis en train d’essayer de te faire comprendre que tes excuses n’excusent rien.

Désolée de brasser ta cage comme ça, vraiment. Mais tu sais, c’est un peu ça la beauté de la vie. C’est de décider de la façon dont on veut la vivre. Pas pire, han? Les plus riches ont le choix de vivre comme des gros nonos égocentriques et destructeurs, mais ils ont aussi le choix d’être bons et ouverts sur le monde.

Rien n’est coulé dans le béton. À tout moment, il est possible de tout recommencer. Même s’il est toutefois impossible de tout effacer, on peut toujours peser sur stop avant de rembobiner la cassette.

Parce que ce n’est jamais facile de faire des choix, il faut toutefois se rappeler que l’erreur est humaine. On peut toujours se tromper et se rendre compte de notre mauvaise décision. Si t’as plusieurs possibilités qui s’offrent à toi, considère-toi comme un être extrêmement chanceux. Choisir, c’est un luxe. Se tromper aussi. L’important c’est d’assumer ses choix et de foncer la tête levée.

C’est quoi le pire qui peut arriver?

Sans rancune, les marionnettes, bravo à la personne qui tire vos ficelles.

Chloé